PDOexecption:
object(PDOException)#7 (8) { ["message":protected]=> string(76) "SQLSTATE[HY000] [2003] Can't connect to MySQL server on 'mysql51-31.bdb' (4)" ["string":"Exception":private]=> string(0) "" ["code":protected]=> int(2003) ["file":protected]=> string(34) "/home/musicosc/www/class/DB/DB.php" ["line":protected]=> int(28) ["trace":"Exception":private]=> array(6) { [0]=> array(6) { ["file"]=> string(34) "/home/musicosc/www/class/DB/DB.php" ["line"]=> int(28) ["function"]=> string(11) "__construct" ["class"]=> string(3) "PDO" ["type"]=> string(2) "->" ["args"]=> array(4) { [0]=> string(44) "mysql:host=mysql51-31.bdb;dbname=musicoscope" [1]=> string(11) "musicoscope" [2]=> string(8) "bnxhK8BH" [3]=> array(1) { [1002]=> string(14) "SET NAMES utf8" } } } [1]=> array(6) { ["file"]=> string(34) "/home/musicosc/www/class/DB/DB.php" ["line"]=> int(46) ["function"]=> string(11) "getInstance" ["class"]=> string(2) "DB" ["type"]=> string(2) "::" ["args"]=> array(0) { } } [2]=> array(6) { ["file"]=> string(36) "/home/musicosc/www/class/DB/myDB.php" ["line"]=> int(17) ["function"]=> string(12) "__callStatic" ["class"]=> string(2) "DB" ["type"]=> string(2) "::" ["args"]=> array(2) { [0]=> string(5) "query" [1]=> array(1) { [0]=> string(137) "SELECT idrec,ident,fondType,fondFic,fondTaille,colFond,colTitre,colTexte,colSelect,rubriques,rubOuvertes FROM css WHERE ident='renepiano'" } } } [3]=> array(6) { ["file"]=> string(42) "/home/musicosc/www/class/utils/UserCss.php" ["line"]=> int(26) ["function"]=> string(7) "request" ["class"]=> string(4) "myDB" ["type"]=> string(2) "->" ["args"]=> array(1) { [0]=> string(137) "SELECT idrec,ident,fondType,fondFic,fondTaille,colFond,colTitre,colTexte,colSelect,rubriques,rubOuvertes FROM css WHERE ident='renepiano'" } } [4]=> array(6) { ["file"]=> string(35) "/home/musicosc/www/pages/entete.inc" ["line"]=> int(56) ["function"]=> string(11) "__construct" ["class"]=> string(7) "UserCss" ["type"]=> string(2) "->" ["args"]=> array(1) { [0]=> string(9) "renepiano" } } [5]=> array(4) { ["file"]=> string(30) "/home/musicosc/www/artiste.php" ["line"]=> int(65) ["args"]=> array(1) { [0]=> string(35) "/home/musicosc/www/pages/entete.inc" } ["function"]=> string(7) "include" } } ["previous":"Exception":private]=> NULL ["errorInfo"]=> NULL }
Musicien, parolier, compositeur, chanteur, interprète,
si vous aimez ce site, faites le connaître !

Si vous vous produisez sur scène, tenez votre agenda à jour,
il sera publié sur https://twitter.com/musicoscope
Recherche
 
Entrée des artistes
Identifiant :
Mot de passe :
oublié ? ...  
 
Agenda
voir quelques dates passées []
Amis
 
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ

Aucun ami trouvé.

renepiano

renepiano

chanson française
RUSTREL (Vaucluse)
renepiano.com

4388 visites
Dernière connexion le 18 juin 2019

                                               Contact: 06 86 49 04 52

                                               marietf@orange.fr

     

Pour ouvrir ou fermer une rubrique, cliquez sur son titre.

Actualités

'' Vous reprendrez bien un peu de Brassens '' ?

Vendredi 1er Mars  à  19h30

Cabaret ''Du Coq à l'âme'' Quartier des Emplaniers

13920  Saint Mitre les Remparts

Réservations: 07 77 22 82 11

 

 

 

Jeudi 14 Mars à 19h

au Café Provisoire  ( Mjc ) 1 Allée de Provence

04100 Manosque

Réservations: 04 92 72 19 70

 

Extraits musicaux
Le vin 
 
31 écoutes
Meddley au détour des chansons 
Soirée Musiques Maison à RUTREL 
26 écoutes
La tendresse..Extrait 
 
22 écoutes
Ah l'éloquence 
 
23 écoutes
medley musiques animation 
 
16 écoutes
medley musiques animation 
 
9 écoutes
Philistins 
 
30 écoutes
95 fois sur cent 
 
28 écoutes
A l'enseigne de la fille sans coeur 
 
26 écoutes
Mon légionnaire 
 
25 écoutes
Extraits  
D'humour et d'eau fraîche 
18 écoutes
Javanaise... 
 
28 écoutes
Textes
Pour ouvrir ou fermer un texte, cliquez sur son titre.

.....................................Poucepousse la vie..spectacle de Carol BATTISTINI et René BRION

                                                                                           Pouce pousse la vie

                                                                                                             Pouce!

                                                                                                             Poussons par le sentier qui longe la grand route

                                                                                                             C'est là sous les taillis que poussent la chanson

                                                                                                             La mandragore, le lys, la fraise et le blason

                                                                                                             Ces fruits de la passion qui saignent goutte à goutte

                                                                                                             Pouce!

                                                                                                             La vie vaut des détours et sous les frondaisons

                                                                                                             Pour cette chanson-ci cueillons de belles frondes

                                                                                                             Pour cette chanson-là, mélancolie profonde

                                                                                                             Et pour cette rengaine d'ironie un soupçon

                                                                                                             Pouce!

                                                                                                             Poussons à travers dunes qui mènent à la plage

                                                                                                             Nous y avons laissé lorsque nous y allions

                                                                                                             Un piano, un panier, des rêves en naufrage

                                                                                                             Des rires insensés et la lune en glaçons

 

 Carol BATTISTINI 2015

Photos

Spectacle Synesthésie avec Michel GRENET

Vidéos
René BRION (piano)  et Michel GRENET (peinture numérique) créent de concert une œuvre à 4 mains.         Deux artistes au long cours vous emmènent en ballade improvisée dans leur univers musical et pictural. C'est dans une danse effrénée de musiques et de couleurs entremêlées que ce duo de virtuoses vous emporte avec eux, pendant une heure suspendue, sollicitant avec plaisirs vos sens bien au delà de l'ouïe et de la vue. Tandis que René joue sur son piano, Michel, inspiré par ses notes, crée par petites touches un tableau numérique qui, au fil de la mélodie, prend forme sur un grand écran devant devant nos yeux. L'apparition de ces touches de couleur, fines ou épaisses, sourdes ou gaies, entraine la musique vers d'autres rythmes puis la peinture vers d'autres rivages.

https://www.youtube.com/watch?v=-cNRXzsBmlA

Revue de presse

Vous Reprendrez bien un peu de BRASSENS?

"Chemirani-Brassens, l'évidence!

Un spectacle rare, intimiste... Un sacré vent de fraicheur pour célébrer le moustachu de Sète." La Provence

 

"On a envie de partager ce moment poétique et plein de douceur..."

Vaucluse Matin

 

"Coup de coeur #1 pour ce duo qui parvient à nous faire redécouvrir la poésie de ce monstre de la chanson française(...) sa voix sensuelle amène un esthétisme fou(...) Vous reprendrez bien un peu de Brassens vaut le détour!" Info Avignon 

 

"Brassens a trouvé son interprète! L'avignonnaise Mardjane Chemirani et son pianiste René Brion lui consacre un spectacle tout en féminité!" Boite A Culture

 

"Quel superbe pari pour une dame de choisir Georges Brassens, pari réussi! (...) Un moment indispensable!" RegArts.org

 

•Avignon Off 2018• Brassens par Mardjane Chemirani, une vision féminine, à la fois espiègle et intimiste, portée par le jeu vif et fluide du pianiste René Brion

Brassens chanté par une femme, l'idée pourrait paraître saugrenue ! Il n'en est rien… Célébrée, portée, par la très féminine Mardjane Chemirani, accompagnée du talentueux pianiste René Brion, l’œuvre du poète de Sète affirme sa vocation universelle et sa capacité à assumer sa part de féminité !

Pour ce voyage au pays de Brassens, si la moustache semble absente (quoique ! voir le final !), l'impertinence, l'humour et l'émotion sont, eux, bien là. Et c'est un vrai duo tout en complicité et complémentarité dont il s'agit... à une voix - fois deux - ou à deux voix. En effet, si la majorité des chansons sont interprétées avec talent - sans mimétisme aucun - par Mardjane Chemirani, René Brion nous offre notamment - avec un plaisir non feint - une version du "gorille" "aux petits oignons", avec une petite touche bluesy bienvenue ; et un "Saturne" où sa voix grave apporte de la profondeur et une légère pointe mélancolique.

Et pour, entre autres, "Pauvre Martin", "L'orage" et "Les Philistins", c'est à deux voix que la poésie du barde Sétois nous est donnée. Les deux tonalités (masculine et féminine) s'accordent parfaitement bien, trouvant un équilibre tout en finesse, étonnant, avec un relief inattendu qui sonne harmonieusement à nos oreilles.

Mardjane Chemirani a un timbre personnel, identifiable, qui fait d'elle une chanteuse interprète à part entière, loin du style "choriste" véhiculé par les télé-crochets actuels. Avec une tessiture profonde couvrant bien, sans forcer et avec aisance, l'ensemble de la gamme, elle pose sur "Jeanne" ou "Les passantes", un phrasé tout en douceur et intimité, parfois sur l'équilibre d'une fêlure laissant poindre l'émotion.

Et sur des rythmiques plus soutenues aux accents plus jazzy, elle ne faillit pas et s'appuie sur la cadence imposée par la partition musicale parfaitement transcrite par René Brion au fait de son ouvrage, imposant parfois le tempo propre à des titres comme "Brave Margot", très enlevé sur un rythme ragtime, sachant même embellir d'accents mutins "La fessée" ou à "Quatre-vingt-quinze pour cent".

Un doigté fluide et léger, souple, allant d'envols aériens à une fluidité quasi aquatique, comme posant ses notes sur la surface d'un ruisseau, tel est le jeu que nous offre René Brion au piano. Tout à fait remarquable sur "Don Juan", délicatement mélodique, presque façon ritournelle, avec une main droite agile et vive, générant des notes claires, sonores, brillantes, voire cristalline.

Parfois celui-ci se fait plus "appuyé", vif et percussif sur des titres demandant une rythmique plus affirmée et marquée. On sent ici le talent et l'incroyable expérience de ce pianiste tout autant rompu à l’exercice difficile du piano-bar qu'à la pratique du rock ou de la musique improvisée. Il y a véritablement une forme de virtuosité chez ce musicien qui égrène, comme autant de perles, avec subtilité et aisance, les compositions de Brassens.

Ainsi grâce à nos deux artistes provençaux est prouvé une fois de plus que réinterpréter un créateur tel que Brassens est possible tant sa musique et sa poésie sont universelles.
 
Gil CHAUVEAU La revue du spectacle Juillet 2018

"Le duo réussit à nous faire redécouvrir les textes de Brassens avec sa proposition charmante et espiègle, en redonnant aux mots tout leur sens et leur force. C'est drôle, doux et émouvant." Ouvert Aux Publics.fr

Mardjane, dont le père est d’origine iranienne et musicien, compose ses propres chansons quand elle n’est pas sur scène pour jouer, car elle est non seulement chanteuse mais aussi comédienne. Depuis trois ans, elle a créé avec le pianiste René Brion un récital autour des chansons de notre Sétois bien-aimé : « Vous reprendrez bien un peu de Brassens ? ». Vous retrouverez sur son album 12 titres de son spectacle qui a été présenté pendant deux ans au Festival off d’Avignon : Jeanne - Brave Margot - L’orage - Le vin - Oncle Archibald - Pauvre Martin - Saturne - Quatre vingt quinze pour cent - La fessée - Le pornographe - Les passantes - Philistins.

 

Ne vous méprenez pas, malgré la moustache qui orne ses lèvres sur la pochette du CD, Mardjane a une jolie voix féminine (of course !), claire et précise. Son pianiste la rejoint pour un duo sur Saturne, mais la laisse toute seule se plaindre pour un épatant Quatre-vingt-quinze pour cent...

Un disque que je vous recommande, car du Brassens au féminin accompagné au piano (et je ne vous dis pas l’excellence du pianiste !) c’est du rare ! Son prix port compris : 15 euros.

Contact : mardjanechemirani@gmail.com 

Visitez son site : https://www.mardjanechemirani.com

Auprès de mon arbre   septembre 2018

 

 

 

 

Playlist radio:

chansomania.fr/tag/mardjane-chemirani

chansomania est une emission sur la chanson diffusée sur 33 radios

Radio Evasion - Album Francophone

Radio Campus Lille

Radio Club

 

Interview radio:

RCF - Emission "ça bouge ici"

Radio Soleil Fm

Radio Frequence Mistral 

 

 

 

 

 

Mentions légales - Contact webmestre - Copyright musicoscope - 2010-2019